Halte aux subventions communautaristes !

 

Communiqué de presse de Jean-Marc BRANCHE
Conseiller municipal et d’agglomération de Compiègne
Conseiller régional de Picardie-NPdC

Une délibération a été présentée par l’exécutif Les Républicains lors du conseil municipal du vendredi 30 juin, proposant un certain nombre de subventions à des associations Compiégnoises, dans le cadre du contrat de ville.
Devons-nous rappeler que le contrat de ville, c’est près de 30 ans d’échecs, au même titre que la politique de la ville ? 30 ans de subventions dédiées à la rénovation urbaine et allouées aux mêmes quartiers, avec un retour sur investissement quasi inexistant. Dans un contexte toujours plus tendu de baisse des dotations de l’Etat, le contrat de ville est un puit sans fond destiné en priorité à acheter la paix sociale, à financer des associations dont le propos est bien malheureusement souvent en partie communautariste.

Il y a bien quelques actions positives, comme certaines associations sportives ou liées à la formation professionnelle, pour tant d’autres se réclamant du vivre ensemble, artifice sémantique s’il en est…
Ces subventions « exceptionnelles », le terme devrait plutôt être « récurrentes », monopolisent des deniers publics qui, selon nous, pourraient être mieux utilisés.

C’est pourquoi, fidèle à sa politique de lutte contre les subventions communautaristes, le groupe Front National au conseil municipal de Compiègne a voté contre cette délibération.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *
    *