Quand l’exécutif du Pays Noyonnais tente de pervertir la vérité́ !

Communiqué des élus communautaire Noyon Bleu Marine
Laurent GUINIOT
Isabelle MAREIRO

Un communiqué de la Communauté́ de Communes du Pays Noyonnais diffusé à l’issue du conseil communautaire de jeudi dernier tente malhonnêtement de faire croire que les deux élus Front National auraient fait perdre 150.000€ à la CCPN.

Les 150.000€ en question proviennent d’une recette fiscale (FPIC) dont le législateur a prévu trois modes de répartition. La première possibilité́, étant la plus naturelle, est plus avantageuse pour les communes et moins avantageuse pour l’EPCI.
Mais cette répartition n’est pas du gout de P. Deguise, président de la CCPN, qui, après avoir tout tenté, continue d’essayer d’obtenir un maximum du FPIC pour la CCPN et, à contrario, un minimum pour les communes. Face à cela les élus FN ont toujours défendu l’indépendance des communes et ont toujours refusé la répartition désavantageuse pour celles-ci qui, comme chaque année, sont plusieurs à la rejeter aussi.
Les accusations portées envers les élus du FN sont complétement fausses puisque pour obtenir la répartition moins avantageuse pour les communes et souhaitée par P. Déguise, il lui fallait réunir :

– Soit l’unanimité́ des voix du conseil communautaire
– Soit les deux tiers des voix du conseil communautaire et l’unanimité́ des Conseils municipaux.

Si P. Deguise devait réunir l’unanimité́ de la CCPN, c’est tout simplement qu’il n’a pas réussi à obtenir l’unanimité́ des 42 Conseils municipaux du territoire comme c’est le cas depuis 2015. De plus, les élus Front National ne peuvent être aussi accusés de la contraction de cette recette qui par rapport à l’année précédente est en baisse de 6,2%.
Les élus FN assument leur choix, celui de la défense des communes, socles de notre République et de la démocratie. Ils sont et resteront libres et ne céderont jamais aux intimidations, chantages et menaces pour orienter leurs votes !

Cette appétence pour obtenir, sur les dos des communes rurales, le maximum de recette fiscale démontre, s’il en était besoin, l’abject égoïsme non assumé de l’exécutif de la CCPN et la malhonnêteté́ intellectuelle en propageant de fausses nouvelles pour tenter de dissimuler l’isolement politique de P. Deguise et des finances exsangues dans les collectivités qu’il administre !
Face à cet état de fait, les élus communautaires du Front National se réservent le droit de déposer plainte pour diffamation et propagation de fausses nouvelles.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *
    *